Dominique 2ème Dan (Déc. 2015)

Vendredi 4 Décembre, Dominique JUSSERAND avait invité Christophe pour lui remettre sa Ceinture Noire 2ème Dan. Un grade bien mérité : des Katas obtenus en 2014 avec son partenaire Benoît (2è dan également) ; puis un temps d’arbitrage en compétition ; et enfin 100 points gagnés en Shiai, les derniers 20 points ayant été obtenus dimanche dernier à Limoges.

Une tasse avec le logo du club (imprimée par Florian Marby) a été offerte et remise par le nouvel enseignant Olivier Pointal.

La tradition qui consiste à rappeler l’humilité au nouveau promu a été respectée : chaque judoka a eu le loisir de projeter Dominique plusieurs fois de suite… Olivier a innové, ce fut sans doute un peu éprouvant 🙂 mais tout s’est terminé dans la bonne humeur autour d’un verre.

Bravo Dominique !

163

Flora Ceinture Noire ! (Mai 2014)

Flora GOUBEAU a reçu vendredi 23 mai 2014 le grade de ceinture noire !!!

Toutes nos Félicitations !

DSCF0261

Flora se souvient de tous ses enseignants : elle a commencé le Judo avec Didier YVONNEAU, puis a eu comme profs Brigitte SAULAS,  et Eric LECOINTRE. Les « profs » actuels Loïc SIMARD et Christophe BEAUDRU ont aidé à l’ultime préparation de ce long parcours, secondés par Dominique JUSSERAND et Benoït LACHAIZE.

Eric et Loïc se sont déplacés pour cette remise officielle. Un bon esprit d’équipe. Merci aux membres de la famille de Flora : le bouquet de fleurs avec chaque couleur de ceinture (de la blanche à la noire) est original !

Pour toi le Judo commence, Flora. Bravo et Bienvenue dans cette grande famille.

[si vous avez des photos meilleures que celles de mon appareil : ce sera avec plaisir]

Benoît 2ème Dan (Févr. 2014)

Vendredi 14 Février, Benoît LACHAIZE a reçu officiellement sa Ceinture Noire 2ème Dan. Ce fut l’occasion de prendre une photo de groupe, et de rappeler les valeurs nécessaires à l’obtention de ce grade : SHIN (l’esprit), GI (la technique) et TAI (la force). Pour remercier Benoît et le féliciter, des cadeaux symboliques ont été offerts : un livre de techniques anciennes de Judo pour le Shin, une statuette de judo pour le Gi, et un mug du club pour prendre des forces.

Benoît est apprécié de tous, tant par ses qualités de Judoka sportif et technique, que par sa simplicité et sa générosité envers autrui. Il a valeur d’exemple. Bravo !

A l’issue de l’entraînement, Benoît s’est complaisamment prêté au jeu traditionnel qui consiste à chuter sur les prises de chacun des Judokas présents. Comme nous n’étions pas nombreux, nous en avons profité pour le faire chuter plusieurs fois chacun ! (sourire)

DSCF0181

Gaël 2ème Dan ! (Mai 2013)

Vendredi 3 Mai, Gaël LESCAUD a reçu sa ceinture noire 2ème Dan obtenue en forme compétition (5 séries du Nage No Kata, arbitrage, et 100 points en combats).

A cette occasion lui ont été remis des symboles de JUDO :

  • SHIN, l’esprit : le livre de Jean-Lucien JAZARIN, l’Esprit du Judo.
  • GI, la technique : une statuette de Samuraï, le Judoka doit se souvenir du Bushido.
  • TAI, la force : un mug au logo du club pour reprendre des forces en pensant aux amis.

Ensuite le cours a commencé par des jeux éducatifs habituellement exercés par les enfants, une façon de rester humble, et de faire monter le cardio en s’amusant. Puis, après quelques chutes, des techniques simples, mais répétées, avec là encore du cardio. Ensuite une révision des SUTEMI (techniques de sacrifice) du programme de 1er et 2ème dan. Quelques Randoris pour mettre le tout en pratique, et enfin une ou deux traditions : la 1ère, chaque Judoka présent, petit ou grand, jeune ou moins jeune, a fait chuté notre valeureux 2ème Dan. Une façon de montrer qu’il faut rester humble, même si Gaël est déjà d’une grande humilité. La 2ème, à l’initiative de Florian (il faut bien donner des noms ! sourire), une mise sous la douche en judogi pour « arroser » la ceinture avec humour. A l’issue, Gaël et sa famille ont offert à tous une petite collation bien sympathique. Encore BRAVO Gaël, tu es la fierté de notre club ! En espérant que d’autres Judokas suivent la voie maintenant ouverte.

Gaël 2ème Dan

Gaël 2ème Dan

Remise de Ceinture Noire à Valentin (déc. 2011)

Vendredi 16 Déc au cours Adultes, Eric LECOINTRE a remis à Valentin DURAND sa Ceinture Noire. Valentin a tout juste 16 ans : bravo, Félicitations ! Pour l’occasion, un verre avec gravure du logo du Club et 2 livres lui ont été offerts : Le Judo Pratique, et Le Judo, Ecole de Vie. Ce grade de 1er Dan est l’aboutissement d’un long travail de perfectionnement. Il est aussi le départ pour un nouvel apprentissage. On dit que le vrai Judo commence à la ceinture noire.

6. Photo de groupe 2

Ceinture Noire de Christine et Marielle (juin 2011)

Vendredi 17 Juin, Eric Lecointre a remis officiellement à Christine FERNANDES et Marielle LEBOIRE leur Ceinture Noire. 14 Judokas adultes étaient présents sur le tatami pour assister à l’événement. C’est le fruit de nombreux efforts enfin récompensés. Pour elles, le Judo commence ! Valentin, Flora et Cyrielle, ceintures marron, espèrent obtenir leur 1er Dan lors de la prochaine saison. Félicitations aux Dames, et bon courage aux prétendants !

Article de la N.R.

Ceinture Noire de Dominique (fév. 2011)

Vendredi 4 Février, Dominique JUSSERAND s’est vu remettre sa ceinture noire, grade tant convoité. Malgré des années passées comme ceinture marron, années d’efforts, mais aussi de doutes, d’arrêt du judo, Dominique s’est finalement remis au judo avec comme objectif lointain d’acquérir la ceinture noire. Il a acquis 63 points en compétition (sur 100) et a renoncé un temps. Tout en se faisant plaisir, il s’est ensuite préparé régulièrement à chaque épreuve du grade technique. La dernière épreuve a été franchie avec succès en jujitsu avec Valentin DURAND comme partenaire. Tout le club se réjouit d’avoir une nouvelle ceinture noire à son actif, et Dominique savoure tout particulièrement le fruit de ses efforts. Encore Bravo !

Dominique à l’honneur.

Jigoro KANO, Fondateur du JUDO

Maître Jigoro KANO (1860-1938), Japonais, a retiré du JUJITSU toutes les techniques dangereuses (clés de genou par exemple) et ainsi fondé un nouveau sport adapté à tous les pratiquants : le JUDO (Voie de la souplesse).

Le terme « souplesse » est à prendre au sens de « non-résistance » ou « adaptation ». Le principe est de ne pas chercher à résister à ce que cherche à faire le partenaire / adversaire mais à céder afin d’utiliser sa force pour soi. Ce principe aurait été inspiré par l’observation de la végétation sous la neige, en constatant que «c’est en pliant que la souple branche de cerisier se débarrasse de l’adversaire hivernal dont le poids brise les branches rigides».

Maître KANO est le seul à avoir obtenu le grade de ceinture blanche large 12ème DAN (à titre posthume).

Goshin Jitsu

Petit Dico du Judoka

Généralités

judo : voie de la souplesse
ju : souplesse, adaptation
do : voie
rei : salut
ritsurei : salut (qui se fait debout)
zarai : salut (qui se fait à genoux)
ukemi : chute
ushiro ukemi : chute arrière
yoko ukemi : chute latérale (à droite ou à gauche)
mae ukemi : chute avant
kumi kata : la garde
nage waza : techniques de projection
kuzushi : déséquilibre
ne waza : techniques du sol
ne : couché
waza : technique, mouvement
kakari geiko : tori essaye différents mouvements, uke ne les bloque pas, les esquive en souplesse (sans force) et chute lorsque l’attaque est bien portée.
yaku soku geiko : tori essaye différents mouvements, uke esquive, contre et contre-attaque à l’occasion
shiai : compétition
uke : celui qui subit
tori : celui qui projette, agit
judogi : c’est l’habit du judoka
kimono : c’est un costume traditionnel japonais
shin : valeur morale, de l’esprit
ghi : valeur de la technique
taï : valeur du corps
ippon : la victoire met fin au combat (10 points)
waza ari : presque la victoire, ne met pas fin au combat (7 points)
yuko : gros avantage technique (5 points)

koka : petit avantage technique (3 points), remplacé par kinza depuis la saison 2008-2009

kinza : avantage non comptabilisé

shido : petite pénalité (-3 points)
chui : pénalité moyenne (-5 points)
keikoku : grosse pénalité (-7 points)
hon soku make : pénalité qui fait perdre le combat (-10 points)
atemi : coup
baraï : balayage
gaeshi : contre-attaque
gatame : contrôle
gari : fauchage
gesa : costal
guruma : roue
hane : aile
hon : base
jime : étranglement
ko : petit
kumi : prise, dans le sens de saisie
kuzure : variante
kuzushi : déséquilibre
mae : de face
maki : enrouler
morote : à deux mains
nage : projeter
ne : couché
o : grand
obi : ceinture
okuri : les deux
osae : immobiliser
sabaki : esquive
seoi : sur le dos
shime : étrangler
shiho : à quatre pattes
sode : manche
soto : extérieur
sukui : cuillère
sutemi : sacrifice
tai-sabaki : rotation
tate : dessus
te : main
tomoe : en cercle
tsuri : pêcher – lever
tsukuri : préparation
ukemi : chute
uchi : intérieur
ura : opposé
ushiro : derrière
waza : technique (art)
yoko : côté

Le corps

ago : menton
atama : tête
ashi : jambe (y compris le pied)
genko : le poing (par la première phalange des doigts)
getsuei : le bas de côtes
goshi : hanche
hara : ventre
hiji : coude
hiza : genou
hiza kansetsu : sous la rotule
jinchu : sous le nez
kachikake : la gorge
kakato ou kagato : le talon
kata : épaule
kasumi : les tempes
Keri : pied
kobushi : le poing (par sa base, avec laquelle on tape du poing sur la table par exemple)
Kubi : cou (aussi la nuque)
kwansetu : articulation
mata : cuisse (intérieur)
myojo : le centre du ventre
shinzo : le coeur
shito : l’extrémité des doigts
shuto : le tranchant de la main
suigetsu : le plexus solaire
sune : le milieu du tibia
te : main
teisho : la paume de la main
tento : le sommet de la tête
tsurigane : les parties génitales (le sexe)
uto : entre les yeux

Nage waza : les techniques de projection

Te waza : les techniques de mains et de bras

seoi-nage : projection par dessus l’épaule
ippon seoi nage : projection par dessus une épaule
ippon : un point (de contact principal)
morote seoi nage : projection d’épaule par deux mains
morote : à deux mains
kata guruma : roue autour des épaules
kata : épaule
te guruma : enroulement par les mains
te : main
tai otoshi : renversement du corps par barrage
tai : corps
otoshi : tomber
guruma : roue
uki otoshi : renversement du corps
sumi otoshi : renversement dans l’angle
sukui nage : projection en cuillère

Koshi waza : les techniques de hanches

o goshi : grande bascule avant
o : grand
goshi : hanche (sous-entendu mouvement de hanche)
uki goshi : hanche flottée
uki : flotter
koshi guruma : enroulement de la hanche (seule technique où on saisit le cou avec le bras)
guruma : roue (ou enroulement comme ici)
tsuri komi goshi : hanche pêchée
tsuri komi : mouvement d’amener en levant, pêcher (comme lorsqu’on ferre un poisson à la pêche)
sode tsuri komi goshi : même technique, sur la gauche en poussant le coude du partenaire vers le haut
sode : coude
harai goshi : hanche fauchée
hane goshi : hanche percutée
hane : percuter
ushiro goshi : contre de hanche arrière
utsuri goshi : contre de hanche avant
utsuri : change de place

Ashi waza : les techniques de pieds et de jambes

de ashi barai : balayage du pied avancé
de : avancé
ashi : jambe, pied
barai : balayage (on dit aussi « harai »)
hiza guruma : roue autour du genou
hiza : genou
guruma : roue
sasae tsuri komi ashi : blocage du pied en pêchant
sasae : bloquer, maintenir, supporter
o soto gari : grand fauchage extérieur
soto : extérieur, par l’extérieur
gari : fauchage
ko soto gari : petit fauchage extérieur
ko : petit
ko uchi gari : petit fauchage intérieur
uchi : intérieur
o uchi gari : grand fauchage intérieur
ko soto gake : petit accrochage extérieur
gake : accrochage
o soto otoshi : grand renversement extérieur
uchi mata : fauchage interne
ashi guruma : enroulement autour de la jambe
o guruma : grand enroulement
okuri ashi barai : balayage des deux pieds
okuri : les deux
harai tsuri komi ashi : balayage du pied en pêchant

Sutemi waza : techniques de sacrifice

Mae sutemi waza : avec le dos sur le sol

tomoe nage : projection en cercle
tomoe : cercle (ligne courbe)
nage : projection
ura nage : projection en se lançant en arrière
sumi gaeshi : renversement dans l’angle
hikkomi gaeshi : renversement en tirant

Yoko sutemi waza : avec le côté sur le sol

soto maki komi : enroulement extérieur
maki komi : enrouler en dedans, envelopper
uki waza : sutémi latéral avant
yoko otoshi : sutémi latéral
yoko guruma : sutémi de côté par l’extérieur
yoko gake : accrochage de côté
tani otoshi : chute dans la vallée
yoko wakare : séparation de côté

katame waza : les techniques de contrôle

osae waza : les techniques d’immobilisation

katame waza : techniques de contrôle, immobilisations
katame ou gatame : contrôle, immobilisation
yoko : sur le côté (« le crabe », pour les plus jeunes)
kami : par le dessus (« le train »)
tate : à la verticale (« à cheval »)
ushiro : par l’arrière

Groupe des Kesa-gatame

hon gesa gatame : contrôle latéro-costal (« le fauteuil »)
ushiro gesa gatame : contrôle arrière costal
kata gatame : contrôle latéro-costal par le bras et la tête
kata : épaule
kuzure gesa gatame : contrôle latéro-costal (variante de hon-geza-gatame)
kuzure : variante, fondamentalement signifie « briser l’équilibre »
makura gesa gatame : contrôle arrière costal en oreiller
makura : oreiller (car la tête du partenaire est sur la cuisse)
kuzure makura gesa gatame : contrôle arrière costal en oreiller (variante)

Groupe des Shiho gatame

yoko shiho gatame : contrôle latéro-sternal
shiho : 4 points
kami shiho gatame : contrôle arrière sternal
tate shiho gatame : contrôle sternal à cheval (à la verticale)
kuzure yoko shiho gatame : contrôle latéro-sternal (variante)
kuzure kami shiho gatame : contrôle arrière sternal (variante)
kuzure tate shiho gatame : contrôle sternal à cheval (variante)

Shime waza : les techniques d’étranglement

Groupe des juji-jime :

– kata jugi jimé : étranglement croisé facial (paumes des mains en opposition)
kata : forme
juji : croix
jimé : étranglement
– gyaku juji jime : étranglement croisé facial (paumes des mains vers le haut)
– nami jugi jime : étranglement croisé facial (paumes des mains vers le bas)

Autres groupes :

– morote jimé : étranglement facial non croisé (en pro-supination)
– hadaka jimé : étranglement arrière par l’avant-bras
hadaka : nu (c’est à dire qu’on ne se sert pas du judogi, seulement de son bras)
– sode guruma jimé : étranglement par enroulement du revers
sode : côté
– ashi gatame jimé : étranglement avec bras et jambe
– okuri eri jime
– kata ha jime
– katate jime

Kansetsu-waza : les techniques de clés

kansetsu waza : clés, arm-locks, luxations
kansetsu : articulation
ude garami : clé en torsion, bras fléchi
ude : bras
garami : enrouler
ude gatame : clé en hyperextension par les mains
juji gatame : clé en hyperextension par le pubis
hiza gatame : clé en hyperextension par le genou
hara gatame : clé en hyperextension par le ventre
hara : ventre
waki gatame : clé en hyperextension par l’aisselle
waki : aisselle

Atemi de Ju-Jitsu

Tête

atama waza : coup de tête avant ou arrière

Coude

igi : coup avec la pointe du coude (dans tous les sens)

Main

shuto : coup avec le tranchant de la main (côté petit doigt)
teisho : coup avec la paume de la main sous le menton
shito : coup avec le bout des doigts (ex : les yeux) ou avec la fourche de la main (ex : la gorge)

Poing

tsukkake (de près) : coup de poing direct paume vers le haut (au plexus, à l’estomac ou à l’abdomen)
tsukkake (à distance) : coup de poing direct paume vers le bas (au plexus, à l’estomac ou à l’abdomen)
tsuki age : coup de poing de bas en haut au menton (upercut)
naname tsuki : coup de poing de côté à la tempe (crochet)
uchi oroshi : coup de poing de haut en bas avec le côté du poing
ura uchi : coup de poing latéral avec le dos du poing sur le côté

Genou

mae hiza : coup de genou de face ou décalé

Pied

mae geri keage : coup de pied fouetté avant
mae geri keikomi : coup de pied défonçant avant
yoko geri keikomi : coup de pied de côté défonçant
mikazuki geri : coup de pied avant circulaire avec le dessous du pied
ushiro geri keikomi : coup de pied arrière défonçant
ushiro geri keage : coup de pied arrière percutant avec le talon
mawashi geri : coup de pied avant latéral
ura mawashi : coup de pied arrière latéral
cedan geri : coup de pied bas (ex : au tibia)
kakato geri : coup de pied avec le talon de haut en bas