La Jeune Chambre Economique sur le Tatami

Article de la N.R. :

0526 romo jeune chambre economique judo

Jeudi soir, au dojo Saint-Martin, la Jeune Chambre économique romorantinaise avait invité des jeunes pour se faire mieux connaître. L’idée étant de les inviter à participer à une séance de découverte et de démonstration de self-défense?: le judo.

Le club romorantinais recevait celui de Selles-sur-Cher, qui est venu en voisin. Ensemble, ils ont montré leur savoir-faire. Les invités, une dizaine de jeunes, ont même été conviés à participer à quelques exercices…
La présidente de la JCE, Émilie Garion, et Sophie Orosco (vice-présidente) rappellent qu’une ou deux séances comme celles-ci, autour de thèmes variés, sont proposées annuellement, comme la dégustation de vin par exemple.
Des échanges destinés à mieux se faire connaître, mais aussi apporter de la notoriété au mouvement. Les invités sont également conviés ensuite à l’assemblée générale de l’association pour, s’ils le veulent, s’investir en son sein. La séance s’est terminée autour d’un verre de l’amitié et d’échanges fructueux. Tous se félicitent d’un bon bilan?!

Ce mouvement mondial accueille des personnes âgées de 18 à 40 ans qui veulent prendre des responsabilités. Il a été créé il y a un siècle?: c’est Jean Marie Bisson (ex-minotier, maire de Pruniers-en-Sologne et conseiller général) qui a fondé en 1965 celui de Romorantin. Son cinquantième anniversaire sera honoré à la Pyramide le 26 septembre prochain.

Cor. NR?: Jean-Guy Foucard

Jeudi soir, au dojo Saint-Martin, la Jeune Chambre économique romorantinaise avait invité des jeunes pour se faire mieux connaître. L’idée étant de les inviter à participer à une séance de découverte et de démonstration de self-défense?: le judo.

Le club romorantinais recevait celui de Selles-sur-Cher, qui est venu en voisin. Ensemble, ils ont montré leur savoir-faire. Les invités, une dizaine de jeunes, ont même été conviés à participer à quelques exercices…
La présidente de la JCE, Émilie Garion, et Sophie Orosco (vice-présidente) rappellent qu’une ou deux séances comme celles-ci, autour de thèmes variés, sont proposées annuellement, comme la dégustation de vin par exemple.
Des échanges destinés à mieux se faire connaître, mais aussi apporter de la notoriété au mouvement. Les invités sont également conviés ensuite à l’assemblée générale de l’association pour, s’ils le veulent, s’investir en son sein. La séance s’est terminée autour d’un verre de l’amitié et d’échanges fructueux. Tous se félicitent d’un bon bilan?!

Ce mouvement mondial accueille des personnes âgées de 18 à 40 ans qui veulent prendre des responsabilités. Il a été créé il y a un siècle?: c’est Jean Marie Bisson (ex-minotier, maire de Pruniers-en-Sologne et conseiller général) qui a fondé en 1965 celui de Romorantin. Son cinquantième anniversaire sera honoré à la Pyramide le 26 septembre prochain.

Cor. NR?: Jean-Guy Foucard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.